Attitude mentale positive : stratégies

Publié le : 02 juin 20235 mins de lecture

Saviez-vous que le dicton « là où une porte se ferme, une autre s’ouvre » apparaît dans le Don Quichotte de Miguel de Cervantes ? Vous vous demandez peut-être quel est l’intérêt de savoir cela. Lisez la suite et vous verrez que nous vous proposons quelques-unes des meilleures techniques pour avoir une attitude mentale positive. L’adage qui ouvre cet article est peut-être bien connu et sa signification et sa force peuvent sembler s’être estompées. Cependant, il ne semble pas avoir perdu son trait de clairvoyance. C’est une phrase qui, dans un contexte aussi tragicomique que l’œuvre de Cervantès, continue d’être une fenêtre sur l’espoir.

Stratégies pour une attitude mentale positive

Une attitude mentale positive fait toute la différence, comme l’a fait Cervantès avec son œuvre qui est entrée dans l’histoire comme l’une des grandes œuvres de l’humanité, laissant toujours une petite fente ouverte vers l’espoir parmi tant de réalisme et de pessimisme.

C’est précisément cette dernière situation, la petite fissure qui ouvre l’espoir, qui peut être un point de lumière qui nous fait cesser de nous saboter et de nous plaindre des occasions manquées pour en chercher de nouvelles et en profiter pleinement.

Car avoir une attitude mentale positive ne signifie pas qu’il faille être perpétuellement de bonne humeur. Vous ne pouvez pas être heureux tout le temps, mais vous ne pouvez pas non plus être malheureux tout le temps. C’est pourquoi il est important de ne pas baisser les bras, de garder espoir, de voir le verre à moitié plein et de ne pas se focaliser catégoriquement sur les choses négatives.

Cependant, il est important de savoir comment adopter une attitude mentale positive. C’est pourquoi nous vous proposons ces stratégies utiles. Avec le bon état d’esprit, et une certaine capacité à gérer ses pensées et son attention, il n’est pas difficile d’adopter une attitude mentale positive qui permet de voir le monde avec un regard moins pessimiste.

Ne pas confondre pessimisme et réalisme

Nous avons à notre disposition plusieurs stratégies pour intégrer une attitude mentale positive dans notre mode de vie. Et la première, par rapport à ce que nous disions au paragraphe précédent, a trait au réalisme, qui ne doit en aucun cas ajouter un ton de pessimisme.

Quand il semble que tout s’écroule autour de nous, la réalité paraît plus sinistre et négative. Cependant, si nous laissons le malaise prendre le dessus sur nos pensées, tout ce qui nous entoure, dans nos yeux, finira par avoir cette couleur grise, même si ce n’est pas le cas. En ce sens, la déformation de la réalité est une tromperie que nous nous infligeons à nous-mêmes.

Rechercher des objectifs concrets

Le réalisme n’est pas le pessimisme, mais ce n’est pas non plus un vœu pieux ou un rêve impossible. Nous avons entre nos mains le pouvoir de planifier un chemin rempli d’objectifs concrets et réalisables. Pour que, en atteignant l’un d’entre eux, ce soit un motif de joie et de bonheur, pour que ce soit le carburant pour aller de l’avant avec force et volonté. En d’autres termes, si nous nous comportons de cette manière au niveau mental, nous obtiendrons une source de motivation très puissante.

Entourez-vous de personnes positives

Le contexte dans lequel nous nous trouvons est crucial. Si les personnes qui nous entourent ont une attitude mentale positive, il nous sera beaucoup plus facile d’avoir un comportement positif et optimiste. De cette manière, le contexte se transforme en stimulus et en motivation. Sinon, bien sûr, le résultat sera inverse.

Projets à long terme

C’est bien de se fixer des objectifs réalisables, mais les atteindre doit mener quelque part. Et cet endroit, ce sont les plans à long terme. Une série d’objectifs simples, combinés, aboutissent à un objectif beaucoup plus grand, le but de ce que nous faisons.

Réfléchissez à ce que vous voulez construire et réalisez-le. Accordez de l’importance au moment présent. Laissez ce que vous faites vous aider à avancer vers des objectifs plus importants et, dans de nombreux cas, plus fondamentaux, comme la croissance personnelle. Un cadeau bien planifié est déjà un grand pilier pour le bonheur et le bien-être futurs.

L’empathie, pas le chantage

Ne faites pas de faveurs… et demandez ensuite qu’on vous les rende. Faire cela, c’est en fait du chantage. Cependant, si vous aidez par pur plaisir, par pure empathie, votre attitude envers le monde changera et deviendra plus positive.

Prenez note de ces stratégies pour avoir une attitude mentale positive. Il ne s’agit pas d’être le plus heureux du monde, mais simplement d’être le plus heureux possible. En donnant le meilleur de vous-même, l’objectif sera beaucoup plus proche.

Plan du site